Err

facebook
La Balme Les Grottes
tel09 84 09 91 48
Conditions Générales de Ventes
Lexique
« Commande » : Toute prestation de services et / ou vente de produits par le Vendeur
« Client » : Acheteur ou Partie
« Vendeur » : Partie
« Livraison » : la livraison court à compter de la remise du Produit au Client ou à compter de l’exécution de la prestation de services
« Passation de commande » : achat par le Client de produits et / ou services sur le site internet du Vendeur, après validation des Conditions Générales et paiement
« Consommateur » : toute personne physique qui agit à des fins qui n'entrent pas dans le cadre de son activité professionnelle 
« Acheteur non-professionnel » :  toute personne morale qui n'agit pas à des fins professionnelles
« Professionnel » : toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui agit à des fins entrant dans le cadre de son activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole, y compris lorsqu'elle agit au nom ou pour le compte d'un autre professionnel
 
Préambule
Toute commande sur le site internet www.tresors-epices.fr du Vendeur implique de plein droit acceptation par l’Acheteur (Consommateurs, Non-Professionnels et Professionnels) des présentes Conditions Générales de vente (CGV), sans aucune réserve, complétées le cas échéant par les conditions particulières du Vendeur, pour la fourniture de tous les services et produits suivants : 
Epices, Aromates, café, Rhums arrangés et produits dérivés des épices.
Le Client renonce à se prévaloir de tout autre document.
Le Vendeur précise que des écarts minimes entre la description du produit, les photographies présentées sur le site internet et l’article commandé peuvent exister.
Ces CGV peuvent faire l’objet d’une modification ultérieure, la version applicable à la commande du Client est celle en vigueur au jour de la passation de la commande.
Dans le cas où des conditions particulières seraient négociées préalablement avec le Client, celles-ci prévaudront sur les présentes CGV.
De plus, le Vendeur proposant la vente de boissons alcoolisées, les offres sont exclusivement réservées aux personnes majeures, au sens de la loi française. Conformément à l’article L. 3342-1 du Code de la santé publique qui dispose que la vente d’alcool à des mineurs de moins de dix-huit (18) ans est interdite, le Client s’engage à avoir dix-huit ans révolus à la date de la commande. Afin de vérifier l’identité et l’âge de la personne effectuant la commande, une pièce d’identité pourra être réclamée par le Vendeur conformément à la loi.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
 
Article liminaire – Mentions légales du Vendeur 
SAS LA FREDREUSE – TRESORS EN EPICES
36 Route de Lagnieu – 38390 LA BALME LES GROTTES
Numéro RCS 851772053 de Vienne
Numéro de TVA intracommunautaire : FR76 851772053
Téléphone : 09 84 09 91 48
Nom de site internet : www.tresors-epices.fr
Article 1er – Commandes
Toute commande du Client ne sera valide qu’après respect du processus de passation de commande selon les modalités suivantes :
Mise au panier des produits sélectionnés 
Création d’un compte client avec coordonnées complètes de livraison et facturation.
Validation de ces CGV
Validation du moyen de paiement
Le Client accepte sans réserve les présentes conditions générales de vente et renonce expressément à l’application de l’article 1587 du Code civil. 
Une fois la commande passée, le Vendeur adressera au Client un email de confirmation de passation de commande.
Si vente uniquement aux consommateurs et non-professionnels : 
Aucune annulation de la commande ne sera acceptée après validation et paiement de celle-ci hormis les cas dans lesquels le droit de rétractation est applicable conformément l’article 6 des présentes.
Il est précisé que le prix de la commande est payable au comptant par le Client et en totalité au jour de la commande sauf pour clients en comptes pour lesquels des conditions de règlement sont au préalablement établies.
 
 
Article 2 – Prix 
Le Vendeur fournit des produits et / ou prestations de services au tarif en vigueur au jour de la passation de la commande.
Ces tarifs s’entendent toutes taxes comprises (TTC) (hors taxes et part TVA) et en euros, incluant les frais de livraison.
Les tarifs indiqués sur le site internet sont fermes et définitifs et sont applicables au jour de la passation de la commande.
 
Article 3 – Conditions de paiement
Le prix est payable comptant en totalité au jour de la passation de la commande selon les modalités suivantes : 
-          Carte bancaire : Visa, Mastercard, American Express, autres cartes bancaires
-          Paypal
-          Téléphone
-          Chèque bancaire pour tout commande inférieure ou égale à 100€ euros TTC et émis d’une banque domiciliée en France métropolitaine ou à Monaco
-          Autres moyens de paiement
Les données de paiement échangées sont en mode crypté grâce au protocole : Monetico 3D Secure du Crédit Mutuel CIC, Groupe Arkea.
Aucun escompte ne sera accordé à l’Acheteur en cas de paiement au comptant.
 
Factures impayées et pénalités de retard :
En cas de commandées impayées, des pénalités de retard seront appliquées au Client.
Les intérêts de retard seront calculés de la manière suivante :
Pour les consommateurs et non-professionnels : 
Taux de l’intérêt légal : 5% x montant TTC de la facture.
Ces pénalités de retard seront automatiquement et de plein droit acquises au Vendeur, après l’envoi, au préalable, d’une mise en demeure au Client et restée infructueuse pendant plus de 8 (huit) jours.
Pour les professionnels : 
Taux de refinancement pratiqué par la Banque Centrale Européenne (BCE) majoré de 10 points X montant TTC de la facture.
 
Sur productions de justificatifs, le Vendeur pourra réclamer des frais complémentaires à la somme précédemment citée.
Pour tout impayé, le Vendeur se réserve le droit de refuser à l’Acheteur toute nouvelle commande.
Le Vendeur ne tolérera aucune compensation de créances et dettes réciproques.
 
 
Article 4 – Réserve de propriété
Le Vendeur demeure propriétaire des produits vendus jusqu’au complet paiement du prix par le Client.
Ce droit de réserve de propriété permettra alors au Vendeur de revendiquer les produits vendus et impayés.
Le Client s’interdit, jusqu’au paiement complet de la commande, de vendre ou louer les produits achetés.
Le transfert des risques (perte et détérioration du produit) interviendra dès la livraison des produits.
Pour les professionnels : 
Le transfert des risques (perte et détérioration du produit) interviendra dès l’envoi de la commande.
 
Article 5 – Livraisons
La livraison des produits interviendra conformément au délai indiqué lors de la passation de commande.
Pour les consommateurs et non-professionnels : 
Le Vendeur s’engage à faire ses meilleurs efforts pour livrer les produits commandés par le Client dans le délai précisé à la commande.
Toutefois, si les produits commandés n’ont pas été livrés dans le délai indiqué, pour toute autre cause que la force majeure ou le fait du Client, la vente pourra être résolue à la demande écrite du Client dans les conditions prévues aux articles L. 216-2, L. 216-3 et L.241-4 du Code de la consommation.
Les sommes versées par le Client lui seront alors restituées dans le délai de 14 jours à compter de la date de dénonciation du contrat, à l’exclusion de toute indemnisation ou retenue.
 
Il est de la responsabilité du Client de communiquer au Vendeur ses coordonnées précises ainsi que toute indication utile à la bonne livraison de la commande.
En cas de transmission d’informations erronées entraînant des frais complémentaires pour le Vendeur, ceux-ci seront à la charge du Client.
Au moment de la livraison, le Client devra immédiatement et expressément émettre des réserves relatives aux défauts constatés.
Si la livraison est effectuée par transporteur, toute réserve devra être émise dans un délai maximal de 72 heures en cas d’avaries sur la livraison (Article L. 133-3 du Code de commerce). A défaut, la responsabilité du transporteur ne pourra plus être engagée.
 
Le Vendeur propose, en outre, la livraison gratuite dans ses boutiques situées au 36 route de Lagnieu – 38390 LA BLAME LES GROTTES ou au 54 rue Mercier – 01330 NANTUA
 
Article 6 - Droit de rétractation
Le Client consommateur et le Client non-professionnel bénéficie d’un droit de rétractation de 14 jours à compter de la réception du/des produit(s) commandé(s) ou à compter de la passation de commande de services, sans avoir à justifier de motifs, ni à payer de pénalités, aux fins d’échange ou de remboursement.
S’agissant des produits, ils doivent être retournés dans leur emballage d’origine et en parfait état, dans les 14 jours suivants la notification au Vendeur de la décision de rétractation du Client.
A défaut du respect de ce délai par le Client, le Vendeur sera en droit de différer le remboursement jusqu’à récupération du produit ou jusqu’à ce que le Client ait fourni une preuve de l’expédition du produit.
Les frais de retour du produit demeurent à la charge du Client.
 
Le droit de rétractation peut être exercé par le Client à l’aide du formulaire de rétractation se trouvant en fin des présentes, envoyé par lettre recommandée avec avis de réception.
Ce droit peut également s’exercer en ligne ou par courriel à [email protected] adressé au Vendeur, lequel devra confirmer la prise en compte de la demande du Client.
 
En vertu de l’exception prévue au point 3 de l’article L. 221-28 du Code de la consommation, le droit de rétractation ne s’appliquera pas aux commandes de produits faisant l’objet d’une personnalisation ou d’une demande spécifique du Client lors de sa commande.[SN1] 
Également, en vertu de l’exception prévue au point 4 de l’article L. 221-28 du Code de la consommation, le droit de rétractation ne peut être exercé pour les commandes de produits susceptibles de se détériorer ou de se périmer rapidement (exemples : légumes, fruits, viandes).
Enfin, en vertu de l’exception prévue au point 7 de l’article L. 221-28 du Code de la consommation, le droit de rétractation est exclu s’agissant de la vente de boissons alcoolisées dont la livraison est différée au-delà de trente jours.
 
 
Article 7 – Garanties[D2] 
1.       La garantie légale de conformité
L’acheteur bénéficie d'un délai de 2 ans pour un bien neuf ou de 12 mois pour un bien d’occasion à compter de la délivrance du bien pour agir. Il peut choisir entre la réparation ou le remplacement du bien, sous réserve des conditions de coût prévues par l'article L. 217-9 du code de la consommation. Il est dispensé de rapporter la preuve de l'existence du défaut de conformité durant les 24 mois suivant la délivrance du bien. 
 
   Article L. 217-4 du code de la consommation 
Le bien est conforme au contrat s'il répond notamment, le cas échéant, aux critères suivants :
1° Il correspond à la description, au type, à la quantité et à la qualité, notamment en ce qui concerne la fonctionnalité, la compatibilité, l'interopérabilité, ou toute autre caractéristique prévues au contrat ;
2° Il est propre à tout usage spécial recherché par le consommateur, porté à la connaissance du vendeur au plus tard au moment de la conclusion du contrat et que ce dernier a accepté ;
3° Il est délivré avec tous les accessoires et les instructions d'installation, devant être fournis conformément au contrat ;
4° Il est mis à jour conformément au contrat.
 
   Article L. 217-5 du code de la consommation 
I.- En plus des critères de conformité au contrat, le bien est conforme s'il répond aux critères suivants :
1° Il est propre à l'usage habituellement attendu d'un bien de même type, compte tenu, s'il y a lieu, de toute disposition du droit de l'Union européenne et du droit national ainsi que de toutes les normes techniques ou, en l'absence de telles normes techniques, des codes de conduite spécifiques applicables au secteur concerné ;
2° Le cas échéant, il possède les qualités que le vendeur a présentées au consommateur sous forme d'échantillon ou de modèle, avant la conclusion du contrat ;
3° Le cas échéant, les éléments numériques qu'il comporte sont fournis selon la version la plus récente qui est disponible au moment de la conclusion du contrat, sauf si les parties en conviennent autrement ;
4° Le cas échéant, il est délivré avec tous les accessoires, y compris l'emballage, et les instructions d'installation que le consommateur peut légitimement attendre ;
5° Le cas échéant, il est fourni avec les mises à jour que le consommateur peut légitimement attendre, conformément aux dispositions de l'article L. 217-19 ;
6° Il correspond à la quantité, à la qualité et aux autres caractéristiques, y compris en termes de durabilité, de fonctionnalité, de compatibilité et de sécurité, que le consommateur peut légitimement attendre pour des biens de même type, eu égard à la nature du bien ainsi qu'aux déclarations publiques faites par le vendeur, par toute personne en amont dans la chaîne de transactions, ou par une personne agissant pour leur compte, y compris dans la publicité ou sur l'étiquetage.
 
II.- Toutefois, le vendeur n'est pas tenu par toutes déclarations publiques mentionnées à l'alinéa qui précède s'il démontre :
1° Qu'il ne les connaissait pas et n'était légitimement pas en mesure de les connaître ;
2° Qu'au moment de la conclusion du contrat, les déclarations publiques avaient été rectifiées dans des conditions comparables aux déclarations initiales ; ou
3° Que les déclarations publiques n'ont pas pu avoir d'influence sur la décision d'achat.
 
III.- Le consommateur ne peut contester la conformité en invoquant un défaut concernant une ou plusieurs caractéristiques particulières du bien, dont il a été spécifiquement informé qu'elles s'écartaient des critères de conformité énoncés au présent article, écart auquel il a expressément et séparément consenti lors de la conclusion du contrat.
 
    Article L217-7 du code de la consommation
Les défauts de conformité qui apparaissent dans un délai de vingt-quatre mois à compter de la délivrance du bien, y compris du bien comportant des éléments numériques, sont, sauf preuve contraire, présumés exister au moment de la délivrance, à moins que cette présomption ne soit incompatible avec la nature du bien ou du défaut invoqué.
 
Lorsque le contrat de vente d'un bien comportant des éléments numériques prévoit la fourniture continue d'un contenu numérique ou d'un service numérique, sont présumés exister au moment de la délivrance du bien les défauts de conformité qui apparaissent :
1° Durant un délai de deux ans à compter de la délivrance du bien, lorsque le contrat prévoit cette fourniture pendant une durée inférieure ou égale à deux ans ou lorsque le contrat ne détermine pas la durée de fourniture ;
2° Durant la période durant laquelle le contenu numérique ou le service numérique est fourni en vertu du contrat, lorsque celui-ci prévoit cette fourniture pendant une durée supérieure à deux ans.
 
    Article L217-8 du code de la consommation 
En cas de défaut de conformité, le consommateur a droit à la mise en conformité du bien par réparation ou remplacement ou, à défaut, à la réduction du prix ou à la résolution du contrat, dans les conditions énoncées à la présente sous-section.
Le consommateur a, par ailleurs, le droit de suspendre le paiement de tout ou partie du prix ou la remise de l'avantage prévu au contrat jusqu'à ce que le vendeur ait satisfait aux obligations qui lui incombent au titre du présent chapitre, dans les conditions des articles 1219 et 1220 du code civil.
Les dispositions du présent chapitre sont sans préjudice de l'allocation de dommages et intérêts.
 
    Article L217-9 du code de la consommation 
Le consommateur est en droit d'exiger la mise en conformité du bien aux critères énoncés dans la sous-section 1 de la présente section.

   Article L. 217-12 du code de la consommation 
Le vendeur peut ne pas procéder selon le choix opéré par le consommateur si la mise en conformité sollicitée est impossible ou entraîne des coûts disproportionnés au regard notamment :
1° De la valeur qu'aurait le bien en l'absence de défaut de conformité ;
2° De l'importance du défaut de conformité ; et
3° De la possibilité éventuelle d'opter pour l'autre choix sans inconvénient majeur pour le consommateur.
Le vendeur peut refuser la mise en conformité du bien si celle-ci est impossible ou entraîne des coûts disproportionnés notamment au regard des 1° et 2°.
Lorsque ces conditions ne sont pas respectées, le consommateur peut, après mise en demeure, poursuivre l'exécution forcée en nature de la solution initialement sollicitée, conformément aux articles 1221 et suivants du code civil.
Tout refus par le vendeur de procéder selon le choix du consommateur ou de mettre le bien en conformité, est motivé par écrit ou sur support durable.
 
   Article L. 217-13 du code de la consommation
Tout bien réparé dans le cadre de la garantie légale de conformité bénéficie d'une extension de cette garantie de six mois.
Dès lors que le consommateur fait le choix de la réparation mais que celle-ci n'est pas mise en œuvre par le vendeur, la mise en conformité par le remplacement du bien fait courir, au bénéfice du consommateur, un nouveau délai de garantie légale de conformité attaché au bien remplacé. Cette disposition s'applique à compter du jour où le bien de remplacement est délivré au consommateur.
 
2.       La garantie légale des vices cachés
 
Le consommateur peut décider de mettre en œuvre la garantie contre les défauts cachés (c. civ. art. 1641) et, dans cette hypothèse, choisir entre la résolution de la vente ou une réduction du prix. 
  Article 1641 du code civil 
  Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l’usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l’acheteur ne l’aurait pas acquise, ou n’en aurait donné qu’un moindre prix, s’il les avait connus.
   Article 1648, alinéa 1er, du code civil 
   L’action résultant des vices rédhibitoires doit être intentée par l’acquéreur dans un délai de deux ans à compter de la découverte du vice. 
 
Article 8 – Responsabilité
La responsabilité du Vendeur ne peut être retenue en cas notamment de piratage informatique de son site internet et / ou de son adresse email professionnel.
Toutefois, le Vendeur fait ses meilleurs efforts pour protéger son site internet de cyberattaques.
Le Client ne peut également pas rechercher la responsabilité du Vendeur dans l’hypothèse où le dysfonctionnement proviendrait de son propre matériel ou de son réseau de connexion.
Article 9 – Force majeure
La force majeure est définie comme un évènement échappant au contrôle des Parties aux présentes, qui ne pouvait être raisonnablement prévu lors de la passation de la commande et dont les effets ne peuvent être évités par des mesures appropriées, empêchant l'exécution de leurs obligations par les Parties.
A l’égard du Vendeur, est considéré comme un cas de force majeure : « … »[D3] 
En cas de force majeure, la partie empêchée devra informer l’autre partie sans délai de son impossibilité d’exécuter ses obligations.
En conséquence, l’exécution des obligations contractuelles sera suspendue et ne pourra, en aucun cas, permettre le versement de dommages et intérêts ou pénalités de retard.
Dès la fin de l’empêchement, les Parties reprendront le cours de l’exécution du contrat.
Si la reprise de l’exécution du contrat est impossible, le contrat sera résolu sans frais.
 
Article 10 – Propriété intellectuelle
Le Vendeur demeure propriétaire de tous les droits de propriété intellectuelle sur les études, dessins, modèles, prototypes, etc., réalisés (même à la demande du Client) en vue de la fourniture des services au Client. Le Client s'interdit donc toute reproduction ou exploitation desdites études, dessins, modèles et prototypes, etc., sans l'autorisation expresse, écrite et préalable du Vendeur qui peut la conditionner à une contrepartie financière.
En outre, le Vendeur interdit tout reproduction du contenu de son site internet (Texte, images, …).
 
Article 11 – Confidentialité
Le Client s’engage à tenir strictement confidentielles toutes les informations concernant le Vendeur auxquelles il pourrait avoir accès à l’occasion de la commande, quel que soit le mode de communication desdites informations et plus particulièrement tout renseignement commercial, technique ou financier obtenu dans le cadre de son achat et susceptible de favoriser les intérêts d’une entreprise concurrente ou de nuire au Vendeur, même indirectement.
Sont considérées comme confidentielles par nature par le Client toute information commerciale, financière ou technique qui ne serait pas dans le domaine public.
Ne seront cependant pas considérées comme confidentielles les informations connues du public ou qui seraient, postérieurement à la commande, connues du public de façon licite ou dont la divulgation aura expressément été autorisée par le Vendeur.
Le Client s’engage à respecter la présente obligation de confidentialité pendant un délai de 5 (cinq) ans à compter de la fin des relations contractuelles, quel qu’en soit le motif.
 
Article 12– Recours à la Médiation (Le recours à la médiation de la consommation est réservé aux Clients particuliers)
En cas de litige non résolu avec le Vendeur et avant toute saisine du tribunal, le Client dispose de la faculté de saisir un Médiateur de la consommation.
Au préalable, le Client aura l’obligation d’adresser au Vendeur une réclamation écrite.
A défaut d’accord entre le Vendeur et le Client, ce dernier disposera d’un délai d’un an à compter de sa réclamation pour saisir le médiateur de la consommation.
 
Article 13 – Droit applicable – Litiges
Les commandes soumises aux présentes Conditions Générales de Vente sont régies par le droit français.
Elles sont rédigées en langue française. Dans le cas où elles seraient traduites en une ou plusieurs langues, seul le texte français ferait foi en cas de litige.
Si un litige se présente dans le cadre d’une commande (validité, interprétation, exécution, résiliation), il sera soumis aux juridictions de droit commun.
Pour les professionnels : 
Les litiges relatifs à la commande (validité, interprétation, exécution, résiliation) sont soumis au tribunal compétent de Grenoble
 
Article 14 – Protection des données personnelles
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 dans sa version en vigueur et au Règlement européen (RGPD) n° 2016/679 dit RGPD, le Client est informé qu’un traitement de données à caractère personnel peut avoir lieu dans le cadre de la relation commerciale.
Les données obtenues sont nécessaires pour l’exécution de la présente commande et collectées dans le respect des obligations issues de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 et du RGPD.
Ces données pourront être transmises aux autorités judiciaires, à l’administration fiscale, aux officiers ministériels dans le cadre de leurs missions.
Elles seront conservées pendant toute la durée de la relation contractuelle et pendant une durée maximale de 5 ans à compter de la fin de la relation contractuelle conformément à l’article 2224 du Code civil.
Le Client est informé qu’il bénéficie d’un droit d’accès et de rectification de ses données à caractère personnel traitées, qu’il peut demander leur effacement, leur limitation et leur portabilité dans les conditions prévues aux articles 17, 18 et 20 du RGPD. Il peut également exercer son droit à opposition dans les conditions prévues à l’article 21.
Toute réclamation peut être portée auprès de la CNIL – 8, Rue de Vivienne – 75083 PARIS Cedex 2 – Tél. : 01.53.73.22.22 – www.cnil.fr
Pour plus d’informations, la Politique de confidentialité est consultable sur le site internet à l’adresse …. ou au sein de l’établissement du Vendeur.[D4] 
 
Par ailleurs, le Client est informé qu’en cas de démarchage téléphonique, il dispose du droit à s’inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique « BLOCTEL ». Cette inscription peut se faire :
Par voie électronique sur le site Internet bloctel.gouv.fr, ou,
Par voie postale à l'adresse suivante : Service Opposetel - Service Bloctel, 6 rue Nicolas Siret, 10 000 Troyes
 

 
Formulaire de rétractation de commande
(Contrats conclus à distance)
 
Annulation de commande 
Code de la consommation, articles L. 221.18 à L. 221-28
 
Exceptions au droit de rétractation (article L. 221-28 du Code de la consommation) :
-          Commandes de produits faisant l’objet d’une personnalisation ou d’une demande spécifique du Client (3°) ;
-          Commandes de produits susceptibles de se détériorer ou de se périmer rapidement (4°) ;
-          Vente de boissons alcoolisées dont la livraison est différée au-delà de trente jours (7°).
 
Conditions d'utilisation 
    - compléter et signer ce formulaire ;
    - l'envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception ou par courriel ou via l’espace clients ;
    - utiliser l'adresse postale ou le courriel figurant aux conditions générales de vente ;
    - l'expédier au plus tard le quatorzième jour à partir de la réception du produit ou passation de la commande pour une prestation de services ou, si ce délai expire normalement un samedi, un dimanche ou un jour férié ou chômé, le premier jour ouvrable suivant.
 
 
MODÈLE DE FORMULAIRE DE RÉTRACTATION

(Veuillez compléter et renvoyer le présent formulaire uniquement si vous souhaitez vous rétracter du contrat.)
A l'attention de [le professionnel insère ici son nom, son adresse géographique et, lorsqu'ils sont disponibles, son numéro de télécopieur et son adresse électronique] :
Je/nous (*) vous notifie/notifions (*) par la présente ma/notre (*) rétractation du contrat portant sur la vente du bien (*)/pour la prestation de services (*) ci-dessous :
Commandé le (*)/reçu le (*) :
Numéro Client : 
Nom du (des) consommateur(s) :
Adresse du (des) consommateur(s) :
Signature du (des) consommateur(s) (uniquement en cas de notification du présent formulaire sur papier) :
Date :
(*) Rayez la mention inutile.
 
 [SN1]Attention : cette exception au droit de rétractation est appréciée de manière restrictive par la jurisprudence.
 
En effet, selon la jurisprudence, l’achat ne fait pas l’objet d’une personnalisation lorsque les options commandées par le consommateur ne demandent aucun travail spécifique au vendeur et ne suffisent pas à faire du bien un produit nettement personnalisé au sens des dispositions du Code de la consommation.
 
Par exemple, il a été jugé que l’achat d’une voiture sur internet assorti d’options relatives à la couleur de la carrosserie et à l’installation d’une alerte à distance, n’était pas de nature à priver l’acheteur de son droit de rétractation.
 
Par conséquent, la personnalisation doit être telle qu’il doit être assez difficile pour un autre client d’avoir le même produit (exemple : le choix de la couleur n’est pas suffisant pour exclure le droit à rétractation). Celui-ci doit être unique. Par exemple : un produit confectionné sur mesure.
 
En outre, en présence d’options communes (telles que la couleur), si le consommateur initial change d’avis, le bien pourra certainement être revendu sans difficulté par le vendeur, et donc dans ce cas la rétractation doit pouvoir être exercée. Cependant, en présence d’une option particulière qui vous conduit à réaliser un travail spécifique, la rétractation de l’acheteur initial pourrait être source de difficultés pour revendre le bien. Dans ce cas, il n’y a pas de droit à rétractation.
 [D2]Les garanties situées dans l’encadré sont obligatoires de par la loi et il ne peut y être dérogé.
Aucune modification de contenu n’est possible.
 [D3]Définir les différents exemples de force majeure. Par exemple : Intempérie, épidémie, fermeture administrative, grève, pénurie de matières premières, etc ….
 [D4]Ne conserver cette clause que si une politique de confidentialité au titre du RGPD a déjà été mise en place

 
Paiement
100% Sécurisé

Livraison rapide

En France métropolitaine

Trésors en épices

38390 LA BALME LES GROTTES
01130 NANTUA

Contactez-nous

09 84 09 91 48
04 74 75 83 18